06 59 69 56 05 contact@lauremariet.com
Parcours de surdoués : Stéphane, avocat en droit du travail

Parcours de surdoués : Stéphane, avocat en droit du travail

Parcours professionnels de surdoués : Stéphane, avocat en droit du travail

Je vous propose une série d’entretiens consacrés aux parcours professionnels des surdoués : leur parcours, leurs choix d’orientation professionnelle, leurs difficultés, ce qui les épanouit dans leur travail…

Pour cette interview, j’ai eu la chance de rencontrer maître Stéphane Boudin, avocat en droit du travail au Barreau de la Seine-Saint-Denis. Vous pouvez contacter maître Stéphane Boudin à l’adresse : webavocat@webavocat.fr ou consulter son site internet www.webavocat.fr.

Soupçonné d’être surdoué dès son enfance mais sans être diagnostiqué, Stéphane effectue une scolarité sans difficulté. Au lycée, il s’intéresse à beaucoup d’activités sans pour autant avoir d’idée précise sur l’orientation qu’il souhaite donner à sa carrière professionnelle. Un jour, alors qu’il regarde le film Des hommes d’honneur, il a le déclic : il veut devenir avocat !

Il réalise alors ses études à la faculté puis à l’Institut d’Etudes Judiciaires et termine avec l’École de Formation du Barreau. Dès son entrée à la faculté, il apprécie de pouvoir gérer son temps et ses méthodes de travail en toute indépendance. Il démarre sa carrière d’avocat en tant que collaborateur au sein d’un cabinet pluridisciplinaire. Pointilleux et perfectionniste, ses confrères lui font remarquer qu’il passe trop de temps sur chacun de ses dossiers.

Une fois avocat à son compte, Stéphane tourne à son avantage son fort investissement sur ses dossiers en se spécialisant en droit du travail sur des affaires complexes aux enjeux financiers élevés. Il apprécie particulièrement l’indépendance offerte par son statut de profession libérale ainsi que la liberté de gérer ses horaires de travail et sa charge de travail comme il le souhaite. Enfin, son autonomie dans le choix des dossiers et dans l’élaboration des stratégies lui permet de travailler dans le respect de ses valeurs. Stéphane trouve son équilibre personnel notamment dans la pratique régulière du tennis de table.

Très épanoui dans son métier, Stéphane souhaite développer son cabinet par l’obtention de sa spécialisation officielle en droit du travail et la mise à jour de son site web.

Hors interview, Stéphane m’a confié que sa douance a été finalement confirmée lors de sa 39ème année, ce qui lui a permis de mieux comprendre la sensation de décalage qu’il avait toujours éprouvée.